Piège 6 : envoyer des pièces jointes très lourdes