Piège 5 : entasser les favoris