Retour sur un test : l'onduleur d'Infosec disqualifié