Mozilla s'attaque aussi à la messagerie