L'ADSL, à la ville pas comme aux champs

Des baisses de tarifs importantes pour des accès à 1 024 kbit/s, voire 2 048 kbit/s augurent un avenir radieux pour les urbains privilégiés.

Votre opinion

Postez un commentaire