La peau sur les os

Une artiste plasticienne et un ingénieur de l'Institut de recherche criminelle s'appuient sur un logiciel dédié à la création de portraits-robots pour reconstituer des personnages historiques.

Votre opinion

Postez un commentaire