La loi sur la prévention de la délinquance vise aussi les technologies de l'information