La fin de la course aux gigahertz