La contrefaçon s'attaque à l'informatique

L'imitation n'est plus réservée à la maroquinerie italienne ou à l'horlogerie suisse, elle s'attaque désormais aux produits informatiques. Cartouches d'encre bradées, logiciels professionnels à 15 euros, accessoires pour téléphones portables à moitié prix, les douanes françaises multiplient les saisies.

Votre opinion

Postez un commentaire