Faut-il conserver les correctifs ?