Des solutions complémentaires et... radicales