De la friture sur la VoIP

Les opérateurs téléphoniques traditionnels ne veulent pas se laisser dépouiller de leurs abonnés et de leurs revenus par la téléphonie sur Internet.