Un email se faisant passer pour une alerte de Microsoft est actuellement diffusé à grande échelle. Il cache un programme capable despionner ses victimes.