Derrière le rebond, une grande volatilité