En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Une mise à jour de taille pour Windows Phone 7 cet automne

On s’y attendait : Microsoft a présenté hier lors de sa conférence pour développeurs MIX11 les détails de la prochaine mise à jour importante de Windows Phone 7. Mango corrige de nombreux défauts de la plate-forme et offre de nouvelles possibilités aux développeurs.

laisser un avis
Joe Belfiore, vice-président de Microsoft chargé de Windows Phone, n’a pas économisé sa salive, hier, à Las Vegas, lors de la keynote durant laquelle il a présenté les nouveautés à venir de l’OS mobile de Microsoft. Dans une longue présentation de près d’une heure destinée aux développeurs réunis par la firme à l'occasion de sa conférence MIX11, il est d’abord revenu sur les soucis de la première mise à jour du système et, tout en s’excusant, a promis d’éviter ce genre de problèmes à l’avenir. Il a ensuite évoqué dans le détail la prochaine mise à jour de l’OS, Mango, qui devrait être diffusée à l’automne prochain, et que certains n’hésitent pas à qualifier déjà de version 7.5 tant elle apporte de nouvelles fonctions. Voici quelques-unes des nouveautés notables présentées lors de la conférence. 
Joe Belfiore
agrandir la photo
♦ Arrivée du multitâche
On savait depuis le Mobile World Congress qu'elle arrivait ; Belfiore a souhaité, lors du MIX11, donner plus de détails sur cette fonction essentielle, qui ressemble beaucoup, du point de vue graphique, à ce que l’on trouve sur WebOS. Il a par ailleurs annoncé le lancement de « backgrounds agents » qui permettent aux développeurs de gérer intelligemment le comportement de leurs applications pour éviter de faire baisser l’autonomie de l’appareil lorsque l'une d'entre elles tourne en tâche de fond. Et, comme Apple avec iOS, Microsoft a intégré des scénarios d’utilisation du multitâche, comme le transfert de fichiers, de la musique en tâche de fond, etc., afin de limiter également la baisse d’autonomie.
De nouvelles API pour les développeurs
La firme de Redmond a annoncé que pas moins de 1 500 interfaces de programmation (API) seraient disponibles pour les développeurs. Concrètement, cela signifie qu’ils auront accès à de nouvelles fonctions de l’OS lorsqu’ils programment. Pour l’utilisateur, ça change tout également : les futures applications pourront utiliser directement l’appareil photo du téléphone – ce qui est notamment utile pour la réalité augmentée – mais aussi le calendrier ou encore les capteurs de mouvements.
Live Agents
Belfiore a aussi annoncé le lancement d’une fonction qui sera une exclusivité du futur OS, et qui pourrait bien se révéler très pratique. Les Live Agents de Windows Phone permettent aux développeurs de créer des liens entre certaines fonctions ou pages précises de leur applications et l’écran d’accueil. Joe Belfiore a montré qu’il serait possible, avec l’application d’Amazon, de créer une live tile (une icône dynamique de l’écran d’accueil) menant directement à sa fonction de scan de code-barres. Il a aussi dévoilé une application de Qantas permettant de créer un ou plusieurs widgets sur l’écran d’accueil pour suivre en direct des vols spécifiques.
Le même IE9 que sur PC
Microsoft pourrait bien, avec Mango, disposer d’un des tout meilleurs navigateurs mobiles du marché… si la concurrence ne réagit pas d’ici là ! Redmond a en effet choisi d’intégrer le même code que celui d'IE9 version Windows Vista et 7 sur son OS mobile, avec une interface évidemment adaptée. Le prochain navigateur de WP7 dispose donc de fonctions HTML5 avancées, comme la gestion des balises audio et vidéo, et aussi – fierté de Microsoft – de l’accélération matérielle. Belfiore a d’ailleurs souhaité réaliser une démonstration de Speed Reading sur un smartphone Windows, un iPhone et un Android. Résultat : WP7 avec IE9 termine loin devant.
Modifications de l’interface
L’interface de Windows Phone 7 ne sera pas transformée avec Mango, mais quelques modifications importantes seront tout de même effectuées. Ainsi, le marché d’applications sera revu : chaque programme sera présenté de façon plus claire, et un portail consacré aux jeux fera son apparition. Il y aura par ailleurs une nouvelle option de classement alphabétique des applications installées, ainsi qu’un champ de recherche pour les retrouver plus vite.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Test du Microsoft Lumia 735 : la polyvalence dans un Windows Phone 4G (vidéo)
"Bonjour Cortana, chante-moi une chanson" (vidéo du jour)
Test du Microsoft Nokia Lumia 830 : un beau milieu de gamme (vidéo)
Paris Games Week : les tendances 2014 du jeu vidéo (vidéo Grand Talk)
Mac OS contre Windows : le fight ! (vidéo)
Satya Nadella a touché 84,3 millions de dollars cette année
01LIVE HEBDO #29 : Orange, Windows 10 et une farandole de smartphones (vidéo replay)
Windows 10 : quoi de neuf ? (vidéo)
Windows 9 en approche (vidéo du jour)
Cegid diffuse Office 365 auprès de ses clients PME
Microsoft : pas de plan social en France
Exclu : la tablette Microsoft Surface Pro 3 est arrivée au labo 01net (vidéo)
Les bénéfices de Microsoft plombés par l'acquisition de Nokia
Licenciements de Microsoft, coup dur pour la Finlande
Microsoft supprime 18 000 emplois dans le monde
Que cache la restructuration massive de Microsoft ? (vidéo du jour, #01Live)
Nokia et Microsoft lancent un programme de développement d'applications pour mobiles
La messagerie sécurisée de Good Technology bientôt sur Windows Phone
Nokia douterait-il de sa stratégie Windows Phone ?
Quand Steve Ballmer critique Apple et Android