Quatre vers : bonjour les dégâts !