L'Européen reste frileux