Le peer to peer au secours du Net