Un internaute anglais gagne une bataille contre le spam