Une nouvelle étude montre le recours croissant au fameux logiciel antipub pour regarder des vidéos sans publicité partout dans le monde. Une pratique exponentielle en Europe qui devrait bientôt submerger les Etats-Unis, puis les pays émergents.

A lire aussi