Pour Viviane Reding, la Cnil aurait dû être plus dure envers Google

Mis à jour le
Pour Viviane Reding, la Cnil aurait dû être plus dure envers Google
 

Pour la commissaire européenne en charge de la justice, l'amende infligée par la Cnil ne représente que 0,0003% de son chiffre d'affaires. Elle aurait voulu qu'elle atteigne 2% pour s'élever à plus de 700 millions.