Pas de rentrée scolaire pour les portails éducatifs

Malgré leurs promesses, les deux plus gros investisseurs dans les portails educatifs, Lagardère et Vivendi, tardent à développer des offres vraiment convainquantes. Sur ce marché à inventer, les arbitrages restent complexes.