Le Conseil constitutionnel durcit la loi sur le droit d'auteur

Le Conseil constitutionnel durcit la loi sur le droit d'auteur
 

Les sages ont censuré quatre articles du projet de loi DADVSI. Le téléchargement illicite redevient passible de trois ans de prison et de 300 000 euros d'amende.