La LSQ attise les débats autour de la liberté sur le Net