La génomie appliquée aux WAN

Peribit s'inspire des recherches sur le génome humain pour un nouveau mode de compression des données.