L’Icann veut une gouvernance du Net plus équitable, donc moins américaine

Mis à jour le
L’Icann veut une gouvernance du Net plus équitable, donc moins américaine
 

Lors de son audition au Sénat, Fadi Chehadé, président de l'Icann, a dévoilé son ambition de faire de l'Icann une organisation internationale. Les États-Unis vont-ils accepter de céder du terrain sur la gouvernance d'Internet ?

Votre opinion

Postez un commentaire