Orange
 

L'Autorité de régulation des télécoms ne décolère pas depuis que l'opérateur historique a engagé une procédure à son encontre auprès du Conseil de l'Etat. Son président n'hésite pas à agiter le spectre de la séparation de l'entreprise en deux entités.

Votre opinion

Postez un commentaire