L’Autorité de la concurrence a été saisie par une association d’opérateurs alternatifs réclamant le partage du FAI en deux entités : une dédiée à l’infrastructure et l’autre aux activités de service.

Votre opinion

Postez un commentaire