La chute du titre Facebook s'intensifie lundi
 

Pour limiter les fake news, le réseau social va scruter pendant deux mois la gestion des modérateurs et administrateurs de groupes détectés comme dangereux. 

Votre opinion

Postez un commentaire