La pandémie aurait aggravé le nombre de faux commentaires sur la plate-forme de e-commerce... au détriment des acheteurs.