WhatsApp
 

Grâce à des backdoors, les services de renseignement européens auraient accès aux conversations privées et chiffrées de bout en bout des citoyens. Le projet n'en est qu'à ses débuts. 

Votre opinion

Postez un commentaire