Sur 13 applis gouvernementales de suivi de contacts étudiées, le cabinet Sensor Tower révèle que seulement 9 % en moyen des personnes ont téléchargé celle de leur pays.