An 2000: une facture mondiale de 300 milliards de dollars au minimum

A cause de deux malheureux octets qui auraient dû être quatre, le bug de l'an 2000 a entraîné des dépenses informatiques évaluées à au moins 300 milliards de dollars dans le monde, ce qui en fait l'un des sinistres les plus retentissants de l'histoire industrielle.