En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Les 75 propositions de la Mission Lescure ne seront "pas révolutionnaires"

Le jour J approche pour la Mission Lescure. À ceux qui en attendent beaucoup, Pierre Lescure prévient qu’il s’agit surtout d’un état des lieux analytique. Devance-t-il les déceptions ?

laisser un avis
Les attentes sur la Mission confiée par le gouvernement à Pierre Lescure vont-elles satisfaire tout le monde ? Évidemment non. Les intérêts des internautes, des géants du web, des ayants-droits et de l’État ne convergent pas toujours. Mais, selon le patron de cette mission, elle risque peut-être de décevoir.
Dans un entretien au Républicain Lorrain, Pierre Lescure semble préparer le terrain. Il dévoile que son rapport se compose de 75 propositions qui aborderont l’ensemble des contenus culturels à savoir le cinéma, la musique, la télé, les livres, les jeux vidéo, le net, les bons usages. Sans entrer dans les détails de ces propositions, Pierre Lescure s’est contenté d’indiquer au quotidien qu’il « n'y a pas de choses fondamentalement révolutionnaires ».
Il réaffirme la nécessité de « préserver les principes de création de la culture sous toutes ses formes, les principes d'équilibre entre l'usage et les moyens de la création ». Enfin, il qualifie ce rapport d’« état des lieux analytique qui n'a pas été fait depuis longtemps » et espère qu’il « rencontrera un consensus pas mou ».
Dans cet entretien, l’ancien patron de Canal Plus ne dit rien sur l’avenir de la Hadopi. Par contre, il confirme que, pour lui, « la gratuité absolue est contre nature ». Comparant les biens culturels « aux nourritures terrestres », il signale que « tout a un coût ».
La Mission Lescure rendra son rapport au président François Hollande et à la ministre de la Culture Aurélie Filipetti ce lundi 13 mai.
 
Lire aussi :
- La mission Lescure rendra son rapport le 13 mai, paru le 29/04/2013.
- La Hadopi survivra-t-elle à la Mission Lescure ?, paru le 22/02/2013.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Le CSA s'intéresserait à la régulation des app stores mobiles
Pierre Lescure liquide la Hadopi en saluant son travail
01LIVE HEBDO #23 : le debrief de l'actu high-tech (vidéo replay)
Hadopi : le smartphone va s’imposer dans le streaming légal ou pas
Etude : le piratage ne tue pas l’industrie du divertissement
Baromètre Hadopi : les usages illicites progressent légèrement
Hadopi : la coupure de l'accès à Internet est supprimée
Réélu à la tête de la SCPP, Pascal Nègre voudrait le maintien de la Hadopi
Baromètre Hadopi : le streaming devient la principale source de consommation de biens culturels
Le piratage se porte toujours aussi bien en France
Hadopi : un internaute condamné à 15 jours de suspension d’Internet
Après le rapport Lescure, les salariés de l’Hadopi s’inquiètent pour leur emploi
Aurélie Filippetti confirme le rôle du CSA et la fin de la coupure Internet
Kobo Glo, la liseuse canado-japonaise est française… pour Pierre Lescure
Pour la Quadrature du Net, le Rapport Lescure est « un catalogue répressif »
L'Hadopi se réjouit des recommandations de la mission Lescure
Les premières pistes du rapport Lescure avant l’annonce officielle (MAJ)
La mission Lescure rendra son rapport le 13 mai
Hadopi : l'offre culturelle légale jugée satisfaisante mais chère