En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Un rapport veut mettre fin au chaos européen de la redevance copie privée

Les pays de l’Union européenne appliquent tous des systèmes de redevances différents. Un rapport propose de les harmoniser.

laisser un avis
Michel Barnier reçoit le rapport d'Antonio Vitorino
Un ancien commissaire européen, Antonio Vitorino, veut s’attaquer à l’impossible : réformer les systèmes de redevances pour copie privée dans le marché intérieur européen. Car ceux qui pensent qu’en France, la redevance pour copie privée est un système chaotique devraient regarder le continent dans son ensemble : il y a presque autant de formules de calcul que de pays, comme le montre une étude néerlandaise réalisée en 2010 (voir encadré).
Le DVD vierge est un bon exemple. En 2010, il était soumis à une redevance de 1 euro en France, 0,45 euro au Danemark, 2,5% du prix de vente en Pologne ou encore 6% du prix d'importation en Lituanie. La même année, un lecteur MP3 était exonéré de redevance au Danemark, mais était soumis à une redevance de 5 euros en Allemagne et de 1 à 20 euros en France selon sa capacité de stockage. Tout le monde fait sa petite cuisine dans son coin, ce qui fausse la libre circulation des biens (apparition de marchés gris, par exemple).

Charger les détaillants de la collecte

La copie privée en Europe
agrandir la photo
Pour résoudre ce nœud gordien, Antonio Vitorino a été missionné par le commissaire européen chargé du Marché intérieur, Michel Barnier, pour trouver des solutions. Dans le rapport qu’il vient de rendre, et qui est issu d’un dialogue avec les différentes parties prenantes, il insiste sur deux objectifs: d'une part « favoriser la conclusion d'accords de licence sur mesure permettant aux créateurs d'être directement rémunérés », et d'autre part « mettre les divers systèmes de redevances nationaux au diapason des principes du marché intérieur ».
Il formule, en outre, une série de recommandations. Il estime, par exemple, qu’il faudrait charger la collecte des redevances les détaillants plutôt que les fabricants et les importateurs. Que les redevances soient rendues bien visibles pour le consommateur final. Ou encore que l’on définisse de manière uniforme au niveau européen la notion de « préjudice », qui est la base du calcul de la redevance.
Bref, on voit que ce projet de réforme est vaste et complexe. La commission européenne a prévu de faire le point sur ces questions en décembre 2013. Elle fera éventuellement des propositions législatives par la suite, si les solutions induites par le marché lui semblent insuffisantes. Mais quand on regarde à quel point cette question de la redevance pour copie privée déchire les différents acteurs impliqués en France, il est permis de douter.  
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Exclusif BFM Business : SFR se remet à payer la copie privée
Copie privée : Apple devra verser 5 millions d'euros pour l'iPad
La Sacem approuve tout le rapport Lescure, sauf la taxe sur les appareils connectés
Rapport Lescure : les industriels rejettent l'idée d'une taxe sur les high-tech
L’UFC-Que Choisir dénonce les dérives de la copie privée
Copie Privée : Apple ne veut toujours pas payer pour l’iPad
2012 : les droits perçus par les producteurs de disques restent stables
Copie privée : les barèmes 2013 adoptés malgré la démission des industriels
Copie privée : la Sacem fait ses propositions à la mission Lescure
Copie privée : les ministres Filippetti et Cahuzac vont devoir intervenir
Copie privée : la contre-attaque des ayants droit continue
Copie privée : après les démissions le ton monte avec les ayants droit
La commission copie privée ébranlée par cinq démissions
Copie privée : « L'assujettissement du cloud est une aberration »
Copie privée : les fabricants sont atterrés, mais impuissants
L'UFC-Que Choisir s'inquiète de la hausse de la redevance copie privée
Copie privée, l'industrie informatique perd une lourde bataille
Paris et Berlin proposent un plan pour contrer Google, Apple, Facebook et Amazon
Numérique : l’éducation hésite entre le BYOD et la distribution de tablettes