En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

e-books : Apple réfute les accusations et attaque Amazon

EN BREF. La firme de Cupertino a réagi dans un communiqué à l'accusation de la Justice américaine pour entente illicite. Apple réfute les faits qui lui sont reprochés par le ministère américain de la Justice, et s'en prend à Amazon.

laisser un avis
Apple a rapidement réagi à la plainte du ministère de la Justice américain qui, on le rappelle, l’accuse d’avoir « conspiré » avec cinq éditeurs pour faire grimper le prix des livres électroniques aux Etats-Unis.
agrandir la photo
Dans un communiqué que la firme a envoyé à plusieurs médias outre-Atlantique, dont AllThingsD, un porte-parole écrit que « l’accusation de collusion portée contre Apple par le ministère de la Justice est simplement inexacte. »
Si Cupertino ne dément pas que le prix des livres électroniques a augmenté, elle souhaite rappeler que « le lancement de l’iBooks Store en 2010 a nourri l’innovation et la concurrence, en cassant le contrôle monopolistique d’Amazon sur l’industrie de l’édition. Depuis, les consommateurs ont bénéficié d’e-Books plus interactifs et plus plaisants. »
Une pique loin d’être innocente, puisque le géant du commerce en ligne est largement considéré dans la plainte comme une victime du système mis en place par Apple et les éditeurs. « Tout comme nous avons autorisé les développeurs à fixer les prix sur l’App Store, ce sont les éditeurs qui fixent les prix sur le iBookstore », dit encore le communiqué. Qui ne revient toutefois pas sur l’un des points les plus étonnants de cette affaire : qu’Apple ait obligé les éditeurs à adopter ce même modèle dans leurs relations avec tous les autres vendeurs de livres électroniques.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Le contrôleur imposé à Apple dans l’affaire des ebooks lui coûte trop cher
Ebooks, Apple a été reconnu coupable d’entente illicite sur les prix
01netTV raconte... l'iPad (vidéo)
Avant la sortie de l'iPhone 6, l’action d’Apple au plus haut
01netTV raconte... l'iPhone (vidéo)
Microsoft Surface Pro 3 : le grand test (vidéo)
iOS perd du terrain sur Android en entreprise
01netTV raconte... le Macintosh (vidéo)
20 milliards de dollars pour les développeurs iOS !
Résultats Q3 : Apple reste en ligne avec ses prévisions
JTech 194 : LG G Watch, Top 5 des smartphones haut de gamme, OnePlus One (vidéo)
Le Top 5 des smartphones haut de gamme (vidéo du jour)
Après l’accord IBM-Apple, BlackBerry chute en Bourse
IBM ouvre largement les portes de l’entreprise à Apple
Apple et IBM nouent une alliance historique
JTech 191 : Google I/O, montre Withings, Samsung Galaxy Tab S et photophones (vidéo)
Fire Phone d'Amazon : le smartphone taillé pour acheter (vidéo du jour)
01 Replay : Ce qu'il fallait retenir de l'actualité IT de la semaine du 2 juin
JTech 188 : iOS8 et Mac OS X, Surface Pro 3, fichiers effacés, UHD par la TNT (vidéo)
Alan Turing, l’homme qui a permis que le D-Day ait lieu en 1944