En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Comment Apple et les éditeurs ont fait grimper le prix des e-books

Mis à jour le
Comment Apple et les éditeurs ont fait grimper le prix des e-books
 

Aux Etats-Unis, la plainte déposée par le département de la Justice américain montre comment Apple et ses partenaires éditeurs ont, au moment du lancement de l'iPad, fait monter les prix des livres électroniques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • cathy999999999969
    cathy999999999969     

    faut pas non plus etre pavlovien chaque fois que l'on voit le mot "sarkozy" sur un forum. Dans ce cas d'espece, il y a un lien tout a fait justifié me semble t il, entre le comportement des acteurs majeurs de l'edition numérique, leur lobbying, et le discours infantilisant genre hadopi, et le lobbying qui l'a accompagné.

    il y a un vrai constat dans le fait que pour lutter contre le piratage et sauver les auteurs, il faudrait au lieu de s'en prendre massivement a la population via des velleités de flicage massif (genre le mouchard hadopi dont il etait question), il vaudrait mieux avant tout s'en prendre aux prédateurs de l'industrie de livre et de la culture que sont (certains) intermédiaires ayant pignon sur rue.

    De ce point de vue, les americains sont en avance sur nous, de part cette investigation de leur justice, par rapport à nous qui semblons bien plutot décidés à nous "coucher". On devrait pour le coup s'inspirer d'eux.

  • cathy999999999969
    cathy999999999969     

    Si on tire le fil de l'argumentaire, on pourrait aussi bien rétorquer que les "pirates" sont eux aussi responsables de rien en ce sens qu'il ont besoin/légitimité à accéder à la culture et au savoir (je parle de ebooks de culture, car ceux de divertissement seraient en effet moins défendables), et que la situation présente les en empeche (prix top élévés, contraintes trop fortes etc...). Tout le monde n'a pas acces a une bonne bibliotheque publique universitaire près de chez lui, et meme ainsi, ce n'est un mystère pour personne que ces bib sont assez indigentes.

    Bref, le pb est assez compliqué et est ni tout noir ni tout blanc. Mais il reste quand meme qu'il se concentre notablement sur des intermédiaires qui veulent a tout prix se goinfrer quelles qu'en soit les conséquences à terme, ce qui est a mettre en regard avec les discours simplistes et infantilisants façon hadopi.
    Cela me fait penser à l'affaire Kodak, qui a force d'etre dans le déni des évolutions technologiques et sociétales, a fini purement et simplement par s'éffondrer dans la douleur et les gravats. Cela ressemble a une fatalité humaine...
    En tous cas, Apple pour qui on pouvait avoir une certaine tendresse à une certaine époque, fait maintenant la preuve qu'il n'aura eu que ce qu'il mérite s'il s'effondre un jour.

  • loliloul
    loliloul     

    Moi je dis "CUT THE MIDDLE MAN !!!" ("tuer l'intermédiaire" pour nos amis anglophobes ^^)

    Sérieusement j'en ai marre de ces histoires ou la grosse entreprise s'en met plein les poches en 'arnaquant' à la fois les fournisseurs (en général les artistes) et les acheteurs.
    Peut-être que pour certains ça représente le rêve américain, l'esprit d'entreprise à son paroxysme mais en réalité ça montre juste à quel point l'humain peut être malhonnête, cupide et sans aucune considération pour les gens.

    Les personnes qui arrivent à lier ce sujet à la politique interne française, vous pouvez retourner vous coucher ;)

    (lol comeback de la discussion DSK... Le pauvre mec quand même... Ok c'est peut-être un macho, qui trompe ça femme et qui respecte pas la gente féminine mais c'était un bon politicien qui pouvait apporter beaucoup sur l'économie. Après les histoires de viol, tout ça c'est à la justice de décider, et cela ne nous regarde pas ^^)

  • Mouloud13015
    Mouloud13015     

    Vendre du matos cher pour des gens friqué, c'est leur droit.
    Les pingouins qui achètent ça, le font pour la frime, se la jouer en ville en montrant leurs bouses à la pomme.
    Qui d'ailleurs se font attaquer par toutes sortes de virus...

  • DBL8
    DBL8     

    C'est tout à fait exact !
    Il y a de grands malades qui se défoulent au moindre rien pour faire passer leurs idées politiques !
    Ne serait-ce pas mieux de commenter sur l'info au lieu de déblatérer ?
    -
    Lorsque j'ai vu que le prix des e-books acheté en ligne a grimpé de façon faramineuse, il n'y a pas eu de doute, des oncles Picsou étaient à la manoeuvre. Les prix vont-ils baisser ?
    J'ai plus qu'un doute, les éditeurs vont trouver un moyen pour qu'il reste à peu près au même prix, et au besoin, augmenter.

  • Zblurb
    Zblurb     

    Mais franchement quel rapport entre Nicolas Sarkozy et une affaire purement américaine ? Encore un gauchiste obsédé par la théorie du complot. Vous allez nous dire que tout ça c'est un coup monté de Sarkozy et que Steve Jobs n'y est pour rien peut-être ? Franchement, je ne savais pas pour qui voter, mais c'est esprit minable pensée-unique bobo me rappelle les heures noires de la chasse aux sorcières organisée par Mitterand. Pas envie de voir des gens comme vous revenir au pouvoir. A propos, DSK, vous pensez toujours que c'est un complot de Sarkozy peut-être ? Non ? Débile !

  • guigui19850379
    guigui19850379     

    Le probleme est que les auteurs ne sont aucunement responsables de ce racket organisé.
    Ce sont des victimes, tout comme les acheteurs.
    Les gens qui refusent d'être des pigeons se tournent vers des sources moins licites, les ventes baissent, les auteurs touchent moins, les éditeurs montent les prix pour conserver leurs tarifs.
    C'est le serpent qui se mord la queue, on n'en sortira pas tant qu'on aura pas revu le rôle des éditeurs dans la chaine...
    Avec le numériques, les coûts diminuent, pourtant les prix ne suivent pas. C'est bien qu'il y'a un maillon de la chaine qui en prends plus pour lui!

  • guigui19850379
    guigui19850379     

    Le probleme est que les auteurs ne sont aucunement responsables de ce racket organisé.
    Ce sont des victimes, tout comme les acheteurs.
    Les gens qui refusent d'être des pigeons se tournent vers des sources moins licites, les ventes baissent, les auteurs touchent moins, les éditeurs montent les prix pour conserver leurs tarifs.
    C'est le serpent qui se mord la queue, on n'en sortira pas tant qu'on aura pas revu le rôle des éditeurs dans la chaine...
    Avec le numériques, les coûts diminuent, pourtant les prix ne suivent pas. C'est bien qu'il y'a un maillon de la chaine qui en prends plus pour lui!

  • cfunnon
    cfunnon     

    lol quand je pense à tous ces pigeons qui idolâtrent Steve Jobs et les ipad à la con, ça me fait marrer de découvrir que c'était en fait un escroc

  • hadopi-c-le-loto-pour-sarkoland
    hadopi-c-le-loto-pour-sarkoland     

    Elle rapporte 180 000 € par an à éric walter, secrétaire général de l'hadopi, ami de nicolas sarkozy, bien sur avec nos impôts.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire