En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Le permis de conduire à puce arrivera en janvier 2013

Les caractéristiques du futur permis de conduire viennent d'être officialisées. Il comprendra une puce électronique et facilitera… le recouvrement des amendes.

laisser un avis
D’ici à 2033, le bon vieux document rose aura totalement disparu de la circulation. A partir du 19 janvier 2013, un nouveau permis de conduire remplacera progressivement l’ancien document. Le ministère de l’Intérieur vient d'en détailler les caractéristiques et les modalités de déploiement, conformément aux exigences d’une directive européenne de décembre 2006. Les détails sont publiés au Journal officiel de ce jour.
Flanqué d’une puce électronique, le prochain permis aura le format d’une carte bancaire. Celle-ci stockera l’identité du titulaire et ses empreintes digitales. Pour les conducteurs, la présence d’une puce permettra de consulter en ligne son solde de points sur le site du ministère de l’Intérieur.

La chasse aux mauvais payeurs

agrandir la photo
C’est surtout l’Administration qui devrait en tirer le plus de bénéfices. La police pourra en effet lutter plus efficacement contre la fraude, en vérifiant la validité d’un document grâce à des lecteurs de cartes à puce installés dans ses véhicules. Elle pourra également consulter l’historique des automobilistes, qui pourront plus difficilement échapper au paiement des amendes. Ce dispositif, déployé à l’échelle européenne, devrait améliorer le recouvrement des amendes auprès des ressortissants étrangers.
Le permis à puce ne sera plus illimité dans le temps. Les conducteurs devront le renouveler tous les quinze ans, mais sans passer d’examen supplémentaire. Le ministère de l'Intérieur n’a pas encore précisé si le changement de document sera facturé comme c’est le cas des passeports. Financièrement, l’opération est loin d’être neutre : près de 40 millions de permis roses sont actuellement en circulation.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Morpho lance une tablette biométrique pour le contrôle d’identité
La Cnil met en demeure un centre Leclerc pour son contrôle d'accès biométrique
Permis de conduire: l'accès au suivi des points testé sur Internet
BNP Paribas parie sur le paiement mobile
Un concours européen de hacking pour tromper la sécurité des systèmes de reconnaissance biométrique
La Cnil autorise la Banque postale à tester l'authentification vocale
Olivier Piou (Gemalto) : « La biométrie au service de l’identification »
La reconnaissance faciale testée en Europe par Paypal et Uniqul
Les premières banques adoptent la biométrie vocale comme moyen d’authentification
Les Français favorables à la biométrie pour lutter contre la criminalité
Cassidian va renforcer le réseau de faisceaux hertziens du ministère de l’Intérieur
3M, Gemalto, Morpho (Safran) et Oberthur s'allient pour promouvoir les e-documents
Steria et Gemalto signent des contrats dans la biométrie
Safran remporte un contrat de biométrie avec le ministère de la Défense américaine
La Cnil vérifie que le passeport biométrique n'a que deux empreintes
Police : la préplainte en ligne sera généralisée en mars 2013
Le permis de conduire électronique prêt pour le 16 septembre 2013
La carte d'identité électronique sans calendrier ni budget
La biométrie au secours de la carte bancaire
Le permis de conduire électronique retardé en septembre 2013