Yahoo! et Microsoft, ce n'est pas encore fini