Remue-ménage sur le front des capteurs

Depuis que Canon a démontré avec brio que la technologie CMOS pouvait faire aussi bien sinon mieux que la classique CCD, les fabricants de capteurs se rallient petit à petit à cette technologie. Sony, héraut du CCD, produit toujours ce type de capteur avec le Nikon D200 (et le futur Pentax), mais explore la voie du CMOS sur ses caméscopes (modèles haute définition compris) et sur ses appareils photo numériques, dont le fameux R1.

Votre opinion

Postez un commentaire