Les FAI traînent les pieds

Malgré leurs engagements, la plupart des opérateurs de téléphonie mobile et des FAI font encore payer leur hotline. Et l'élection présidentielle ne devrait rien arranger.

Votre opinion

Postez un commentaire