Le SP2 mise sur la sécurité