La bataille contre les clauses abusives continue