Yahoo! n'est pas décidé à obéir à la justice française

Le portail américain a laissé passer le délai de trois mois que lui avait laissé le juge Gomez pour obtempérer. Yahoo! pourrait être soumis à une astreinte de 100 000 francs par jour si la justice américaine accepte d'appliquer la décision française.

Votre opinion

Postez un commentaire