Siemens injecte du mainframe dans ses serveurs Unix

Siemens injecte du mainframe dans ses serveurs Unix
 

Le premier constructeur européen vient de renouveler sa gamme d'ordinateurs de gestion, en introduisant trois systèmes multiprocesseurs symétriques Sparc64 V à 1,3 GHz. Le but avoué est d'offrir toujours des performances améliorées sur l'ERP SAP.

Votre opinion

Postez un commentaire