Microsoft prépare une armée de « bots » pour ringardiser les applis
 

L’éditeur pense que l’avenir des services en ligne passe par une généralisation des agents logiciels, car ils rendent l’interaction avec l’utilisateur plus naturelle et plus efficace.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • kenny33
    kenny33     

    Le langage naturel, j'y crois moyennement, on s'aperçoit qu'a l'usage en connaissant bien ses application (et qu'elles sont bien faites) on met 2 fois moins de temps à faire quelque clics que de répondre a un questionnaire vocal !
    ça restera un usage complémentaire, quasi gadget...

  • kenny33
    kenny33     

    Le langage naturel, j'y crois moyennement, on s'aperçoit qu'a l'usage en connaissant bien ses application (et qu'elles sont bien faites) on met 2 fois moins de temps à faire quelque clics que de répondre a un questionnaire vocal !
    ça restera un usage complémentaire, quasi gadget...

  • kenny33
    kenny33     

    Le langage naturel, j'y crois moyennement, on s'aperçoit qu'a l'usage en connaissant bien ses application (et qu'elles sont bien faites) on met 2 fois moins de temps à faire quelque clics que de répondre a un questionnaire vocal !
    ça restera un usage complémentaire, quasi gadget...

Votre réponse
Postez un commentaire