La Quadrature du Net et la Ligue des droits de l’Homme se mobilisent avec d’autres organisations contre le projet de loi du gouvernement prévoyant d’étendre l’usage de la surveillance par drones et le recours aux caméras portables.