Parler : nouveau repaire des fans de Trump et des conservateurs qui fuient Facebook et Twitter
 

Le nombre d'utilisateurs de Parler explose depuis la défaite des Républicains aux États-Unis. Même chose pour Rumble et Newsmax, des applis alternatives prises d'assaut par l'extrême droite. 

Votre opinion

Postez un commentaire