Les technologies Microsoft menacées

Microsoft a plus à craindre des restrictions préliminaires que de la scission. Ces mesures pourraient s'appliqueront dès septembre.

Votre opinion

Postez un commentaire