Un centre de R&D Huawei à Pékin.
 
Un centre de R&D Huawei à Pékin. - 01net.com

Après des mois de menaces, l’administration Trump s'attaque frontalement à Huawei. Le numéro 1 chinois de la téléphonie est accusé d'avoir volé des technologies à T-Mobile et d'avoir violé l’embargo américain sur l’Iran.

Votre opinion

Postez un commentaire